Mouvements Symphoniques

Date : 18 mai 2018 à 20:30

Lieu : Marmande – Théâtre Comoedia

Tarif :

La découverte d’un compositeur Aquitain…

Le répertoire symphonique pour orchestres à cordes est très riche en expressions diverses, de la sérénade à la suite en passant par des symphonies pour cordes. Tous les grands compositeurs s’y sont illustrés comme pour concentrer leur création sur une pensée musicale plus épurée et monochrome.

Le voyage musical que nous proposons est vaste.

Il part de New-York, arrive à Prague avec deux étapes : Londres et … Marmande.

En effet, si Barber, Britten, un peu moins Suk, sont des compositeurs reconnus et identifiés mondialement, Jean-Louis MARTINET reste moins connu. Pourtant, sa production et son parcours artistiques appellent à une autre visibilité et reconnaissance.

De plus, cet artiste qui a parcouru le monde, ne nous est pas étranger en Aquitaine, en Lot-et-Garonne et à Marmande, car il est né à Sainte-Bazeille (à 7km de Marmande).

Tous les ans, l’Orchestre des Symphonistes d’Aquitaine passe commande à un compositeur du Sud-Ouest, si possible, pour garder en phase, le répertoire patrimonial et la création d’aujourd’hui.

Même si Jean-Louis Martinet nous a quittés en 2010, c’est lui, qui, cette saison, portera le flambeau de cette création à travers une pièce “Mouvements symphoniques”, qui a donné son nom au concert.

Jean-Louis Martinet a mené une remarquable et belle carrière, fréquenté de grands artistes et donné naissance à une oeuvre de grande qualité. Ses engagements humains l’ont aussi mené vers les pays de l’Est. Oublié ou ignoré du grand public, il trouve tout naturellement aujourd’hui une place de choix dans la saison de notre orchestre en résidence à Marmande.

Un concert où la curiosité nous conduira à l’émotion.

Détails

  • Samuel BARBER
    • Adagio pour cordes op. 11
  • Benjamin BRITTEN
    • Simple Symphony op. 4
      • Boisterous Bourée – Playfull Pizzicato – Sentimental Saraband – Frolicsome Final
  • Jean-Louis MARTINET
    • Mouvement symphonique n°1
  • Josef SUK
    • Sérénade en mib op. 6
      • Andante con moto – Allegro ma non troppo e grazioso – Adagio – Allegro giocoso ma non troppo presto