Roméo et Juliette

Date : 20 juillet 2019 à 21:00

Lieu : Lac de la Magdeleine – Gujan-Mestras

Tarif :

Spectacle lyrique de Charles Gounod (1818-1893)
Livret de Jules Barbier et Michel Carré d’après le drame de W. Shakespeare
Adaptation et direction musicale, Philippe Mestres
Mise en scène, Blandine De Saint-Sauveur

Ce spectacle lyrique présente, dans une version adaptée, l’opéra « Roméo et Juliette»–L’amour plus fort que la haine…et la mort…
Inspiré de la tragédie de William Shakespeare, l’opéra de Gounod évoque l’histoire d’un amour interdit
entre deux jeunes gens – Roméo et Juliette – nés de familles rivales, les Capulet et les Montaigu.
Au cours d’un bal masqué, Roméo tombe amoureux de Juliette promise à un jeune noble par son père le Comte Capulet. Les deux amants décident de se marier secrètement mais les querelles incessantes entre leurs deux familles vont les entraîner vers un destin tragique…
Magnifiée, ici, par le talent de Gounod, cette oeuvre musicale et poétique exceptionnelle en fait un des chefs -d’oeuvre du répertoire lyrique et romantique français. Jouée sur les plus grandes scènes du monde, son succès incontesté dès sa création à Paris en 1867 lors de l’Exposition Universelle ne s’est plus jamais démenti.
« Juliette m’a mis à la patte le fameux fil de soie dont elle voulait captiver Roméo. » écrivait Charles Gounod en 1865 alors qu’il composait ce qui deviendra, après « Faust », son ouvrage scénique le plus célèbre.

Avec sept artistes lyriques de tout premier plan, le Choeur des Nuits lyriques de Marmande, une mise en scène de Blandine de Saint-Sauveur et l’Orchestre des Symphonistes d’Aquitaine sous la direction musicale de Philippe Mestres, il permettra au grand public de découvrir ce chef-d’oeuvre du romantisme français, et de partager dans le lieu toujours magique du Lac de La Magdeleine, une histoire d’amour unique entre toutes, devenue, au fil des siècles, un mythe universel et intemporel.

Solistes

Charlotte DESPAUX, soprano : JULIETTE
Jérémy DUFFAU, ténor : ROMEO
Yaxiang LU, ténor : CAPULET, père de Juliette
Alicia HATE, mezzo-soprano : GERTRUDE / STEFANO
Julien VERONESE, baryton-basse : FRERE LAURENT
Christophe BELLIVEAU, ténor : TYBALT, cousin de Juliette
Guillaume DURAND, baryton : MERCUTIO, ami de Roméo

L’histoire

Prologue – Acte 1
Après un Prologue décrivant la haine farouche que se vouent deux familles ennemies, les Capulet et les Montaigu, le rideau se lève sur la maison des Capulet : un bal y est donné en l’honneur des seize ans de la belle Juliette, qui ne se déclare pas prête à épouser le Comte Pâris qu’on lui destine. Juliette veut vivre. Tout simplement !

Acte 2
Roméo Montaigu, qui s’est introduit chez les Capulet au cours du bal, a rencontré Juliette. Indifférents à la guerre que se livrent leurs familles, les deux jeunes gens se sont épris l’un de l’autre dès l’instant où ils se sont vus. Roméo chante son amour dans un air radieux.

Acte 3
L’amour fou de Roméo et Juliette brave tous les interdits : unis en secret par Frère Laurent, ils sont maintenant époux devant Dieu. Mais les querelles de familles font des ravages, et la provocation de Tybalt, cousin de Juliette, a pour conséquence la mort de Mercutio, ami de Roméo. Un crime qui en appelle un autre : Roméo frappe mortellement Tybalt. Déplorant la montée de la violence, les deux clans font chacun le deuil du défunt, avant que le Duc de Vérone ne vienne ordonner l’exil de Roméo.

Acte 4
Avant de quitter Vérone, Roméo a retrouvé Juliette pour une dernière nuit : ils chantent le duo d’amour le plus exalté qui soit – mais doivent se séparer.

Acte 5
Tandis que Capulet, le père de Juliette, prépare les noces de sa fille, Frère Laurent donne à la jeune femme un puissant narcotique qui la fait passer pour morte. A l’arrivée du cortège nuptial, Juliette s’écroule – tout le monde la suppose perdue… Au tombeau, Roméo vient retrouver Juliette, toujours endormie ; désespéré de voir le corps de sa bien-aimée apparemment sans vie, il avale un véritable poison. Juliette se réveille alors de son sommeil, et voyant Roméo agoniser, se perce le sein. Un ultime duo les réunit au seuil de la mort.