BEETHOVEN L'Insoumis

Date : 13 novembre 2020 à 20:30

Lieu : Théâtre Comoedia – Marmande (Lieu à confirmer)

Tarif :

Un programme entier dédié à l’immense
Ludwig Van Beethoven

Par son esprit insoumis, et son instinct indomptable de la liberté, cet homme exceptionnel aura, toute sa vie, fait face aux affres du destin, à la condescendance des puissants, à la médiocrité et aux limites de la nature humaine, sans ne rien céder de ses convictions humanistes.

Pour ce compositeur d’envergure, il fallait aussi un soliste d’envergure :

Régis PASQUIER, en personne, un de nos plus éminents violonistes, à l’immense carrière internationale sera présent.
Par « sa sonorité franche et ample, son soin scrupuleux du phrasé, son aisance technique remarquable, sa justesse totale » (Pierre Petit – le Figaro), il nous entraînera dans l’univers d’une des oeuvres les plus chaleureuses et fortes de Beethoven:

le concerto pour violon.

Ici, aucune virtuosité gratuite, aucun signe apparent de lutte intérieure, de tragédie, de souffrances ou de passions bouleversantes, seule la fluidité lyrique de la mélodie, parée d’une harmonie supérieure et de proportions équilibrées conduit le dialogue constant du violon et de l’orchestre, pour atteindre un sommet de pure poésie.

La 7ème symphonie, « tragique ou bachique », selon les uns, « patriotique ou évolutionnaire » pour les autres, « Apothéose de la Danse » selon Wagner, garde pour elle son secret, son mystère et défie toute exégèse.
Nulle intention, nul programme pour le compositeur qui, par la seule force de sa pensée musicale nous entraîne indubitablement vers d’autres contrées, vers d’autres cieux ou vers d’autres profondeurs de l’âme humaine.
Parée de couleurs orchestrales éblouissantes, cette oeuvre majeure du grand Beethoven illustre de manière magistrale sa haute vision de la Musique, qu’il considérait comme

« Une révélation plus haute que toute sagesse et toute philosophie ».

Programme

- Concerto pour violon en ré majeur op. 61 (1806)
Allegro ma non troppo – Larghetto, attacca – Rondo
Soliste, Régis Pasquier

- 7ème Symphonie en La majeur, op. 92 (1812)
Poco sostenuto, vivace – Allegretto – Presto – Finale : Allegro con brio

Durée : 1h20
Rens/Réservation : 05 53 64 44 44
www.billetterie-marmande.fr