Delphine DA PONTELLO, soprano

Après des études au Conservatoire Supérieur de Musique de Genève et son premier prix de la Ville de Paris, Delphine se forme surtout en Italie auprès de Mirella Freni au centre CUBEC où elle bénéficie de la bourse Nicola Ghiaurov décernée aux étudiants prometteurs.
Elle étudie ensuite à l’Opéra Studio de Rome, à Santa Cecilia, auprès de Renata Scotto.

Toujours en recherche, elle se perfectionne aujourd’hui auprès de Donata d’Annuzio Lombardi en Italie. Elle obtient le premier prix de mélodie au Concours International de Mâcon, le prix Ravel et le prix de la meilleure diction au Concours Européen de l’UFAM. Elle est finaliste au Concours International des Châteaux en Médoc. On lui décerne le Prix d’Honneur au prestigieux Concours Tosti à Ortona en 2016.

Son répertoire lyrique est diversifié. Elle a interprété entre autres le rôle d’Ascanio dans La Didone de Cavalli (direction Christophe Rousset), à l’Académie Baroque d’Ambronay et à l’Opera- Comique; le rôle de Wanda dans La Grande Duchesse de Géroldstein d’Offenbach à l’Opéra National de Bordeaux, Blanche dans les Dialogues de Carmélites de Poulenc ou encore le rôle- titre de Rita de Donizetti dans une mise en scène de Claude Brozzoni.

Elle s’épanouit aussi beaucoup dans l’oratorio, et a eu l’occasion de collaborer par exemple avec Mark Foster pour l’Oratorio de Noël de Saint Saëns, avec Michel Corboz pour la Paukenmesse de Haydn, avec Jean Philippe Dubor pour le Requiem de Mozart, ou encore avec Guillaume Vautier pour la messe en Ut de Beethoven et le psaume 42 de Mendelsshon.
La musique contemporaine lui tient très à coeur, et elle interprète notamment Cathy Berberian, Georges Aperghis, Grazianne Finzi, Patrice Sciortino, Marybel Dessagne lors de nombreux récitals, notamment en 2015 à Saint Petersbourg au Musée de la Musique, à Bologne et à Rome, et a créé des mélodies d’Antoine Piel lors d’un spectacle en 2017 à Annecy.

Elle a enregistré en août 2016 un disque de mélodies de Tosti commandé par l’Institut Tosti d’Ortona (Italie) , sorti il y a peu. Le programme a été donné en concert à Foligno et prochainement à Ortona. Parallèlement à sa carrière, passionnée par la pédagogie du chant, elle crée en 2018 la Formation Vocale & Lyrique, au sein de laquelle elle enseigne à Bordeaux où elle réside, et au Centre de Pratique Musicale d’Annecy.

On a pu entendre Delphine le 20 octobre 2018 dans un programme avec Jean-Marc Fontana au piano à Bordeaux au profit de la recherche contre le cancer. En novembre elle a donné un récital avec Geneviève Théron-Munos à Meythet, et a chanté le soprano solo de la cantate 21 de Bach à Annecy avec le choeur du GEVA dirigé par Pierre Launay. Les 12 janvier et 2 février prochains, elle chantera le soprano solo de La Messe du Couronnement de Mozart à Annecy et Grenoble sous la direction de Guillaume Vautier.
Elle donnera un récital avec choeur et orchestre à Annecy, dans la salle de Bonlieu Scène Nationale le 29 mai 2020 avec un programme d’air d’opéra dirigé par Jean-Paul Odiau.

Image(s) :

Cliquez sur une photo pour la visionner en taille normale.

  • Delphine%20da%20pontello