Anne-Sophie VINCENT, mezzo-soprano

Née à Saintes, Anne-Sophie Vincent se destine d’abord au Sport et à l’Équitation avant de s’intéresser à la musique classique. Elle commence ses études de chant Lyrique auprès de Maryse Castets au CRR de Bordeaux (où elle obtiendra son Diplôme d’Études Musicales mention A avec les félicitations du jury à l’unanimité, en Juin2014).

Elle passe par le Canada, s’initie au piano, mais aussi au théâtre et reprend la danse qu’elle pratique depuis plusieurs années. Elle donne son premier récital de mélodies françaises et monte sur scène, au Grand Théâtre de Québec, en incarnant La Récitante dans la Damoiselle Élue de Debussy sous la direction de Gilles Auger.

A son retour en France, Anne-Sophie incarne tour à tour Bessie dans le « Mahagonny Songspiel » de Kurt Weill à l’OARA de Bordeaux, Judith dans « Le château de Barbe Bleue » de Bartok et Boulotte dans « Barbe Bleue » d’Offenbach.
A L’Abbaye de Royaumont, elle incarne Mme Cortese dans « Il viaggio à Reims » de Rossini sous la direction de Carlos ARAGON, mise en scène Stefan Grögler.

Lauréate de l’Académie Maurice Ravel, elle est programmée en 2017 au Festival Palazzetto Bru Zane au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris et chante le mois suivant Suzanna dans « Le Nozze di Figaro » à Vendôme.

En novembre 2017, elle participe à Der Zwerg de Zemlinsky à l’Opéra de Lille, production reprise en mars 2018 à l’Opéra de Rennes.

La saison 2018/2019 offre de nouveaux horizons à la jeune femme, qui se produira à L’Opéra de Minsk en Décembre lors de concerts dirigés par Alexander Anisimov et sera le Jumeau Marc dans « Le Martyre de Saint Sébastien » de Debussy, al Teatro Calderon de Valladolid (Espagne) direction Andrès Salado et mise en scène de La Fura des Baus.

Elle intègre également le « Young Artist Program » du Théâtre de Modène (Italie).
Tout récemment, elle remporte le Premier Prix au Concours International de Marseille et le Troisième Prix Opéra, Le Premier Prix Mélodie ainsi que le prix de l’Opéra de Minsk à celui de Marmande.

La saison passée, elle incarne sa première Carmen au Festival de Jeju (Corée du Sud) ainsi que le rôle de Dorothée dans « Cendrillon » à l’Opéra National de Lorraine, sous la baguette de Jean-Marie Zeitouni dans une mise en scène de David Hermann. Elle devait aussi faire ses débuts dans le rôle de Dorabella à Shanghai production reprise au Festival d’Argeles. Et reprendre également le Jumeau Marc au Festival Castel de Peralada, mais ces projets seront annulés par la crise sanitaire.

Image(s) :

Cliquez sur une photo pour la visionner en taille normale.

  • Anne%20sophie%20vincent