Jean GOYETCHE, ténor

Jean Goyetche débute ses études de chant au conservatoire de Bayonne, il fait très vite la connaissance de Juan Eraso qui va lui donner ses premières notions de bel canto.

Il débute en 1993 dans les choeurs de l’Opéra de Paris où il va séjourner deux saisons.
Puis pour la première fois en 1994, il aborde le rôle de Don José dans «Carmen» de Bizet dans le petit théâtre du Tambour Royal à Paris…

Le critique et futur directeur de la Fenice de Venise, Sergio Segalini consacra l’édito de son mensuel Opéra International à cette production pour en faire l’éloge.
Il rencontre alors Jacques Chuilon qui devient son professeur de chant en 1995 puis ces dernières années il est suivi par Valérie Maucourt.

Sa voix de ténor de demi caractère l’a amené à aborder des répertoires très variés.
Après Don José, il chante pour la première fois un rôle de baryton viennois : Fonségur dans « Rêve de Valse » de O. Strauss. Ce type d’emploi lui est assez naturellement attribué.
En 2020, il interprète son premier rôle wagnérien : Erik dans « Der Fliegende Holländer ».

Au cours des années qui suivirent et après avoir obtenu le prix spécial du jury en catégorie opéra au concours de Marmande, il va aborder un répertoire vaste :
Une vingtaine d’Opéras de Purcell à Verdi (Haydn, Mozart, Puccini, Donizetti, Bellini, Bizet…), des opérettes françaises (Offenbach, Varney, Lecocq …) et viennoises (Lehar, Strauss…) ainsi que des comédies musicales (Schönberg, Sondheim…)

Image(s) :

Cliquez sur une photo pour la visionner en taille normale.

  • Jean%20goyetche