Maïa DARME, harpiste

Maïa Darmé mène une brillante carrière de soliste et de chambriste à l’international, invitée à se produire en tête d’affiche dans plus de vingt-cinq pays sur tous les continents.

Elle commence la harpe celtique en Bretagne avant de poursuivre des études de harpe classique dans les conservatoires d’Epinal, de Bordeaux et de Paris.

1er Prix du Concours international de l’UFAM à l’unanimité avec les félicitations du jury, elle bénéficie de l’enseignement des plus grands maîtres de l’instrument. Elle se perfectionne en Licence à l’Université Nationale Australienne, étudie la composition en Master à Columbia University, New York, puis achève sa formation par un Master de Jazz au Conservatoire de Milan.

Lauréate du prix Arts Initiative de la fondation Gatsby, elle travaille constamment avec des compositeurs contemporains, créant les oeuvres pour harpe qu’ils lui dédient.

Elle collabore en tant que soliste classique avec de nombreux orchestres prestigieux (au Maroc, Tunisie, Ukraine, Colombie, République Dominicaine, Malaisie…) mais navigue également avec facilité entre harpes anciennes, traditionnelles et électriques, entraînant son instrument à la croisée des genres.

Particulièrement sensible à l’accessibilité de la culture, elle est impliquée dans plusieurs projets artistiques à destination des publics défavorisés ou éloignés, en France comme à l’étranger.
Elle travaille notamment pendant 6 mois pour l’UNICEF au Soudan du Sud, où elle se produit avec une harpe troubadour, soutient un programme de rescolarisation par la pratique musicale, offre des initiations et collabore avec des artistes locaux.

Elle est aussi diplômée de Sciences Po Paris (Master Affaires Internationales).

Image(s) :

Cliquez sur une photo pour la visionner en taille normale.

  • Ma%c3%afa%20photo%203