Julien VERONESE, baryton-basse

Julien Véronèse commence des études de piano à l’École de Musique de Revel. En 1999, il intègre la classe de chant de Sylvie Spehar-Vucic à l’École de Musique de Castres. C’est également à ce moment qu’il rencontre le ténor Pierre Cathala, qui l’incite à se présenter au CNR de Toulouse, où il est admis en 2000.

Parallèlement, il rencontre Mady Mesplé et Gabriel Bacquier qui l’encouragent à envisager une carrière de soliste.
Il se produit en concert et interprète de nombreux rôles : Thésée (Hippolyte et Aricie), Leporello (Don Giovanni), Figaro (Les Noces de Figaro), Le Prince (Le Prince Igor), Ralph (La Jolie fille de Perth), Zurga (Les Pêcheurs de perles), Nilakhanta (Lakmé), Wolfram (Tannhäuser), le rôle-titre d’Aleko de Rachmaninov et Nick Shadow dans The Rake’s Progress, le Comte des Noces de Figaro.

Pensionnaire au CNIPAL pour la saison 2007-2008, il est finaliste du Concours International de Chant de Marmande en 2007. La même année, il obtient le Prix SACEM et le Prix CESMD au Concours de Mélodie française de Toulouse. En 2008, il obtient le 1er Prix catégorie Opéra au Concours de Chant de Béziers, le 2ème Prix Mélodie et le 2ème Prix Opéra au Concours International de Chant de Marmande. Il chante la partie baryton solo du Stabat Mater de Schubert au Festival de Musique Sacrée de Marseille. Il est Colline dans La Bohème.

Il a été nommé dans la catégorie Révélation Artiste Lyrique aux Victoires de la Musique 2012.

Il a été Grenvil dans La Traviata, l’Arbre et le Fauteuil dans L’Enfant et les sortilèges à Caen. Il a intégré la Compagnie des Jeunes Chanteurs de l’Opéra de Rouen où il a chanté dans L’Enlèvement au sérail et Fidelio. Il a chanté le rôle du Dottore Talamone lors de la création de Divorzio all’italiana de Giorgio Battistelli à Nancy, puis le Comte Ceprano du Rigoletto avec les Opéras en Plein air ; Urbain dans La Vie parisienne et Oscar dans Barbe-Bleue, Gregorio dans Roméo et Juliette, Magnus dans Herculanum, Le Dilettante d’Avignon à Avignon, ou encore Ubaldo dans Armide de Lully à Nancy, rôle qu’il reprend en 2015 au Festival de Beaune et à la Philharmonie de Paris. Il chante en décembre 2015 à Montpellier dans L’Enfant et les sortilèges et L’Hirondelle inattendue, puis dans Chérubin.

On a pu l’entendre au festival Reims Scène d’Europe dans la création mondiale de l’opéra Amok de François Cattin et Orianne Moretti. Il a chanté Le Sénéchal dans La Jacquerie de Lalo en version concert à l’Auditorium de Radio France et le rôle de Gregorio dans Roméo et Juliette avec l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo à Oman.

En 2018, il se produit aux Nuits Lyriques en Marmandais dans Les Contes d’Hoffmann….

Image(s) :

Cliquez sur une photo pour la visionner en taille normale.

  • Julien%20veronese