Leila BENHAMZA, soprano

Durant ses études de musicologie à l’université Paul Valéry de Montpellier, Leila Benhamza étudie le chant aux côtés d‘Hélène Golgevit. Elle entre ensuite au CNSMD de Lyon dans la classe de chant d’Isabelle Germain et Fabrice Boulanger. Ses études supérieures au CNSMD lui permettent d’étudier de nombreux rôles tels que Lucia, Amina, Musetta, Gilda, Morganna, Pamina… et de suivre l’enseignement de personnalités telles que Maria Bayo, Udo Reineman, François Leroux, Kenneth Weiss, Alain Garichot…

2008 voit l’aboutissement de son cursus d’études supérieures au CNSMD de Lyon où elle obtient son prix avec mention très bien à l’unanimité avec les félicitations du jury.

Elle est immédiatement engagée par l’orchestre des Pays de Savoie pour chanter « Le Messie » d’Haendel en 2009. La même année elle obtient le rôle de Sophie dans la pièce de théâtre Master Class de Maria Callas au côté de Marie Laforêt dans une mise en scène de Didier Long au Théâtre de Paris et tourne à travers toute la France, en Belgique et en Suisse. Elle s’inscrit également aux cours de théâtre de Françoise Covillault, ce qui lui permet de jouer des rôles tels que « La mère » dans
« Les parents terribles » de Cocteau au Festival d’Avignon.

En 2010, elle obtient le rôle de « La Reine de la nuit » dans « La Flûte enchantée » de Mozart qu’elle interprète au festival Saoû chante Mozart et à la Côte Saint-André avec l’ensemble Carpe Diem en résidence au Festival de Berlioz de la Côte Saint-André. La même année elle obtient ce même rôle dans « Une flûte enchantée » de Mozart mise en scène par Peter Brook : une production qui a reçu le Molière du théâtre musical en 2011. La tournée se déroule d’octobre 2010 à 2013 : tout d’abord aux Bouffes du Nord à Paris puis en Europe, Asie, Amérique Latine, Australie ou encore au Maroc (mai 2013) et en Russie (novembre 2013).

Entre temps, elle se produit en France et à l’étranger : au Vigan, à Nîmes sous la direction de Muriel Burst pour la « Messe solennelle » de Gounod… Elle participe en tant que soprano solo à l’installation musicale « Tant que nous sommes vivants » de Christian Boltanski, Jean Kalman et Frank Krawczyk au Teatro Valli de Reggio en Italie. Elle se produit aussi dans le « Requiem allemand» de Brahms avec le Madrigal de Nîmes et en récital dans toute la France.

Mars 2014, elle chante les quatre rôles féminins dans « Les Contes d’Hoffmann » d’Offenbach au Summum de Grenoble avec sous la direction de Patrick Souillot. En juin 2014, elle chante à Bologne en Italie avec Frank Krawczyk une composition de celui-ci au Museo per la Memoria di Ustica di Bologna accompagnant l’oeuvre permanente de Christian Boltanski.

En juin 2014, elle participe au concours Armel Opéra qui la mène en Finale à Budapest.

2015, récital d’airs d’opéra à Grenoble ; 2016, « Rigoletto » de Verdi rôle de Gilda ; « Pleine nuit » de Boltanski à Paris (Opéra comique) ….

Depuis sa rencontre, en 2010, avec la soprano Annick Massis elle continue à élargir son répertoire.

Image(s) :

Cliquez sur une photo pour la visionner en taille normale.

  • Leila%20benhamza