Alicia HATE, mezzo-soprano

Alicia débute ses études vocales au Conservatoire d’Orléans auprès de Sharon Coste et Bernadette Mercier. En 2009, elle obtient un prix de musique de chambre à l’unanimité avec les félicitations du jury au CRR de Cergy Pontoise et intègre la classe de Fusako Kondo au CRR de Paris où elle obtient son prix en 2011 et son diplôme de concertiste en 2013 à l’unanimité avec les félicitations du jury.

Elle complète sa formation, auprès de Mireille Larroche (travail scénique) et Nina Uhari (étude de rôle) à l’Ecole Normale de Musique de Paris. Elle participe à différentes Masterclass avec Florian Laconi, Isabelle Germain, Anne Grappotte, François Le Roux, David Selig, Michel Verschaeve, Patrick Cohen Akenine, Stéphane Sénéchal…

En 2016 elle obtient le prix Léo Delibes au 2ème Concours de Mélodie Française de Coulaines. Elle est élue lauréate de l’année par le public au Concours Bellan et obtient le Prix d’Honneur en 2013. Cette même année, elle reçoit le Prix du Public, lors du 10ème Concours des Amis du Grand Théâtre de Bordeaux.

Cette saison, elle est artiste surnuméraire du Choeur de l’opéra de Lille dans “Le Vaisseau Fantôme” de Richard Wargner, direction musicale Eivind Guiberg Jensen, mise en scène Alex Ollé.
En 2016 elle est Lazarille dans Don Cézar de Bazan de Massenet, pour les Frivolités Parisiennes, au Théâtre de La Rotonde de Thaon-les-Vosges et artiste de choeur pour cette même production au Théâtre de Saint- Dizier, Théâtre de la Porte Saint-Martin, Théâtre de Dreux et à l’Opéra de Reims. Elle interprète le rôle titre dans « La Grande-Duchesse de Gérolstein » de Jacques Offenbach, au Festival Angevin d’Opéra Bouffe.

Elle est invitée au festival «Nuits Lyriques en Marmandais » dans le cadre de « La nuit du patrimoine » pour un concert lyrique, mêlant, Mélodie, Opéra, Opérette. Elle participe au concert lyrique donné en l’église Saint Louis de la Salpétrière, au profit du fond de dotation “Recherche en Santé Respiratoire” à l’initiative de Monsieur Philippe Désandré, Basse d’Opéra.
Elle participe à la production de « La Mante » Mini série de TF1 qui sortira en 2017 en tant que comédienne/chanteuse, réalisateur Alexandre Laurent, scénaristes Alice Chegaray, Grégoire Demaison, Nicolas Jean et Laurent Vivier.

Entre 2014 et 2015, elle est la 3ème Dame dans la Flûte Enchantée de Mozart au Festival Nuit Lyrique en Marmandais, et au Pin Gallant à Mérignac. Elle est aussi Lucrèce dans Bonsoir Monsieur Pantalon de Grisar, pour les Frivolités Parisiennes, Flora dans « Traviata » de Verdi au côté de Florian Laconi au Grand Gala Verdi à Paris. Elle se produit en récital aux Invalides à Paris dans un programme consacré à l’Opéra avec l’orchestre des Frivolités Parisiennes sous la direction de Nicolas Simon. Elle chante des extraits de « Werther » de Massenet et « Orphée et Eurydice » de Gluck à la Péniche Opéra à Paris.

Elle a également travaillé sous la direction de Pierre Dumoussaud, Pierre-Michel Durand, Xavier Delette, Andrée-Claude Brayer, Pierre-Alain Biget, Christine Morel,… dans différentes productions telles que « Les Noces de Figaro » de Mozart (Marcellina et Cherubino), « Suor Angelica » de Puccini (La Zia Principessa), « L’Enfant et les sortilèges » de Ravel (La Mère et la Tasse), « Phiphi » de Christiné, « Peer Gynt » de Grieg (Anitra), « Le Roi David » de Honegger.

Elle se produit aussi comme soliste dans les « Liebeslieder » de Brahms à la salle Pleyel, dans la « cantate n°5 » de Bacri à l’église Saint-Gervais et dans des programmes de choeurs à la Sainte Chapelle à Paris. En 2011, elle crée « Comme la peinture de Wang Wei » de Tôn-Thât Tiêt à l’occasion du Concert Hommage à Joël Garnier.

Image(s) :

Cliquez sur une photo pour la visionner en taille normale.

  • Alicia%20hat%c3%a9