Raphaël BREMARD, ténor

Né en 1976, Raphaël Bremard, ténor, commence sa formation musicale auprès de Marie-Paule Nounou et travaille sa technique vocale avec le ténor Gilles Ragon. Sous la direction de Rinaldo Alessandrini, il participe à la IXème Académie Baroque Européenne d’Ambronay. Il chante dans l’oratorio de Noël de Charpentier, puis le Messie de Haendel et la Messe en mi bémol de Schubert. Il participe à la Passion selon St Jean de Bach et se voit confier la partie ténor de la Missa di Gloria de Puccini. Il interprète également un programme pour deux ténors autour de Purcell et ses contemporains avec l’ensemble Arianna, puis se produit en récital de mélodies (Fauré, Duparc, Britten, Barber, Wolf et Schumann). Il travaille un large répertoire qui intègre non seulement les compositeurs baroques et classiques, mais également ceux du XXe siècle.

En juin 2004, il présente le concours d’entrée au CNIPAL, où il est Pensionnaire pour les saisons 2004-2006 et reçoit les conseils de Mady Mesplé, Yvonne Minton, Tom Krause et David Syrus. Tout en poursuivant sa présence au CNIPAL, Raphaël Brémard est engagé à l’Opéra National de Montpellier, en qualité d’ « artiste fidélisé ». Il est notamment Normano dans Lucia di Lammermoor de Donizetti.

En décembre 2004, il tient à Marseille le rôle de Piquillo (La Périchole), il est ensuite sur scène Oberon dans Fairy Queen de Purcell. Le Forum Franco Allemand des Jeunes Artistes l’engage en avril 2005 au Stadthalle de Bayreuth, il y est Spärlich (Die Lustigen Weiber von Windsor de Nicolaï). Il est ensuite invité à chanter la partie ténor solo de la Messa di Gloria de Puccini (Cathédrale St Pierre de Montpellier). En juin 2005 à l’Opéra de Marseille, il est Don Ramiro, dans la Cenerentola de Rossini, en novembre de la même année, il chante à Toulon dans Phi-Phi d’Henri Christiné (Ardimedon). En janvier 2006, il se produit dans l’Opéra de Haydn Il Mondo della luna (Cecco).

Dès lors sa carrière prend vite son essor sur les plus grandes scènes françaises et à l’étranger: Bayreuth avec le forum Franco – Allemand des Jeunes Artistes, le festival de Spoleto, Glyndebourne Touring Opera…. Il incarne Tibia dans Les Caprices de Marianne, en tournée en France avec le Centre Français de Promotion Lyrique et se produit en tournée mondiale dans le spectacle de Peter Brook, Une Flûte enchantée (Molière du Spectacle Musical).

A L’opéra, il chante Pedrillo dans Die Entführung aus dem Serail, Monostatos et Tamino dans Die Zauberflöte, Bastien dans Bastien und Bastienne, Basilio et Don Curzio dans Le nozze di Figaro, le Remendado dans Carmen, les quatre « valets » des Contes d’Hoffmann, Goro dans Madama Butterfly, Gastone dans La Traviata, Normanno dans Lucia di Lammermoor, ou encore le Fou dans Wozzeck.

Parallèlement, il investit l’univers de l’opérette et de la comédie musicale : Camille de Coutançon dans La Veuve Joyeuse, Pâris dans La Belle Hélène, Soldat Fritz dans La Grande Duchesse de Gerolstein, Carlos de Médina dans La Belle de Cadix, Ardimédon dans Phi-Phi, Orphée dans Orphée aux Enfers, le Prince Casimir dans La Princesse de Trébizonde, Florès dans L’Auberge du Cheval Blanc, Léopold dans Valses de Vienne, Gustave dans Pomme d’Api, Babylas dans Monsieur Choufleuri, Le Roi Bobèche dans Barbe-Bleue, Anselmo dans L’Homme de la Mancha, Freddy dans My fair Lady…

Les ensembles Arianna, Les Éléments et La Rêveuse font appel à lui pour des oratorios (Magnificat de Bach, Requiem de Mozart, Monsieur de Pourceaugnac,…) et récitals qui lui permettent de chanter le répertoire baroque qu’il apprécie.

Image(s) :

Cliquez sur une photo pour la visionner en taille normale.

  • Raphael%20bremard